Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Des ONG souhaitent un moratoire et un débat public avant le déploiement de la 5G - lunion.fr - 02/10/2019

À partir de 2020, la France va se doter de la 5G qui permettra d’utiliser des technologies nouvelles. Mais des ONG souhaitent qu’un moratoire ainsi qu’un débat public soient effectués, craignant pour la santé des Français.



La 5G devrait bientôt faire son apparition sous peu en France, en 2020 dans quelques grandes villes et en 2026 pour toute la population. Mais plusieurs ONG craignent que les ondes émises soient nocives pour la santé. Pour elles, l’arrivée de cette nouvelle technologie provoquera un effet terrible. C’est pourquoi elles ont demandé un moratoire ainsi qu’une séance de débat public. « Développer un programme qui modifiera durablement l’environnement électromagnétique de la planète, les interactions homme-machine et le fonctionnement global de notre société ne peut être imaginé sans une réflexion et un débat citoyen approfondis » précisent-elles.
 

« Un monde aux conséquences hors de contrôle »


  La 5G permet une transmission des informations jusqu’à 10 fois plus vite que la 4G actuelle. Si cette dernière est utilisée pour les réseaux téléphoniques et internet, la 5G aura de nombreuses applications différentes. Elle pourrait permettre l’utilisation des voitures autonomes, de chirurgie à distance, d’usines automatisées ou encore d’objets connectés. Mais pour les organisations Agir pour l’Environnement, Priartém-Electrosensibles de France… cette avancée technologique pourra faire « basculer la planète et la société dans un monde aux conséquences hors de contrôle ».


Les associations estiment que la 4G impacte déjà le quotidien des Français et qu’elle a un impact « sur la santé physique et mentale, hyperconnexion dans le monde du travail et chez les jeunes, sols, paysages et écosystèmes impactés, facture énergétique grandissante, gaspillage de ressources, risques du big data sur les libertés, poids des lobbies sur la science et les politiques publiques… ». Pour les ONG, l’arrivée de la 5G provoquera une augmentation de ces phénomènes.

 

Un effet possible sur les fonctions cognitives, la mémoire, l’attention et la coordination


 Pour appuyer leurs dires, les organisations mettent en avant un rapport de 2016 de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Dans celui-ci, l’Anses évoque « un effet possible des radiofréquences sur les fonctions cognitives – mémoire, attention, coordination – des enfants ». Les experts avaient alors recommandé de limiter l’exposition des jeunes populations aux téléphones portables, tablettes tactiles ou jouets connectés.

 
Un autre rapport de l’agence, qui date de 2018, a officiellement reconnu l’existence des souffrances que subissent les personnes électrosensibles, tout en soulignant qu’il n’existait pas de preuve de lien entre l’exposition aux ondes et ce syndrome controversé.

---
Source : https://www.lunion.fr/id97983/article/2019-10-02/des-ong-souhaitent-un-moratoire-et-un-debat-public-avant-le-deploiement-de-la-5g

Lu 726 fois

Dans la même rubrique :
1 2

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES