Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Devant la cour d’appel de Rennes, leurs voix s’élèvent contre les compteurs Linky - ouest-france.fr - 28/05/2019

Invoquant des effets sur leur santé, dix plaignants bretons maintiennent leur refus de laisser poser un compteur Linky à leur domicile. Leur procès en appel s’est tenu ce mardi. La juridiction rennaise rendra sa décision le 13 septembre.



En première instance, les anti-Linky avaient été déboutés au motif qu’ils ne rapportaient pas la preuve des atteintes à leur santé et à leurs biens. | OUEST-FRANCE
En première instance, les anti-Linky avaient été déboutés au motif qu’ils ne rapportaient pas la preuve des atteintes à leur santé et à leurs biens. | OUEST-FRANCE

Un voilage anti-ondes cache son visage. Danièle Bovin, présidente de l’association des Citoyens éclairés, ne supporte pas l’exposition aux ondes électromagnétiques. Elle est « électro hypersensible » (EHS) : « Le compteur Linky me cause les mêmes symptômes que le wifi : mon cœur qui s’emballe, des vertiges… »

Les autres opposants au compteur électrique, rassemblés devant la cour d’appel de Rennes, ce mardi 28 mai, font également état de troubles du sommeil, fatigue, stress, douleurs…

Ils refusent l’installation du petit boîtier jaune fluo chez eux. Ou demandent qu’il soit retiré.

En première instance, le 18 avril, 174 plaignants bretons s’étaient retrouvés face à Enedis au Tribunal de grande instance de Rennes, lors d’une audience en référé. 166 dossiers ont été déboutés, « au motif que les atteintes possibles à la santé et les risques d’atteinte aux biens n’étaient pas suffisamment documentés », rapporte le magistrat de la cour d’appel. Les huit autres ont été renvoyés devant le tribunal de Nanterre pour « incompétence territoriale ».


Existe-t-il un lien de causalité ?
 

Dix Bretons ont interjeté appel, à Rennes. « Dès l’installation des compteurs Linky, d’un jour à l’autre, des personnes ont cessé de dormir. En l’éteignant, elles ont observé que leurs symptômes diminuent, indique leur avocat, Me Jean-Pierre Joseph, du barreau de Grenoble. Si les juridictions n’interviennent pas, nous aurons de plus en plus de malades. »

Selon Me Gilles Le Chatelier, avocat lyonnais d’Enedis, « aucun élément médical ne vient dire qu’il y a un lien de causalité entre ces symptômes et le compteur Linky ». S’agissant des ondes électromagnétiques pulsées, celles-ci sont « de faible intensité ». Un rapport publié en 2016 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) conclut que les niveaux relevés ne présentent pas de danger.

La cour d’appel rendra sa décision le 13 septembre prochain.

---
Source
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/devant-la-cour-d-appel-de-rennes-leurs-voix-s-elevent-contre-les-compteurs-linky-6371828

 


Lu 558 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES