Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

La commune de Fay-sur-Lignon refuse les compteurs Linky - leprogres.fr - 16/04/2019

Devant la marche forcée des installations des nouveaux compteurs par Enedis, la municipalité de Fay-sur-Lignon fait valoir un principe de précaution et d'économie. Elle est en Haute-Loire la première commune à prendre une décision contre les compteurs Linky.



Les élus de Fay-sur-Lignon ont également refusé l’installation des compteurs Linky dans les bâtiments publics communaux (mairie, école, appartements...) Photo Le Progrès
Les élus de Fay-sur-Lignon ont également refusé l’installation des compteurs Linky dans les bâtiments publics communaux (mairie, école, appartements...) Photo Le Progrès
Pendant l’été 2018, des habitants inquiets par l’arrivée des nouveaux compteurs communicants Linky interpellaient le conseil municipal de Fay-sur-Lignon : le risque sanitaire lié aux ondes des courants porteurs en ligne, la fiabilité des compteurs Linky, l'atteinte à la vie privée, le coût financier du remplacement de ces compteurs, l'impact écologique lié à la destruction des compteurs actuels, autant de questions, que les élus ont pris le temps d'étudier avec précision avant de réagir.

Les élus refusent le déclassement des anciens compteurs

  Si la compétence de distribution d’électricité a été transférée de la Commune au Syndicat Départemental d’Energie de la Haute-Loire, les élus de Fay considèrent cependant que les anciens compteurs appartiennent toujours à la Commune et ne peuvent donc pas être déclassés sans son accord.

Après avoir organisé une réunion d'information publique, le conseil municipal de Fay-sur-Lignon prenait ainsi une délibération le 13 septembre 2018, refusant le déclassement des compteurs d’électricité existants, interdisant leur élimination et leur remplacement par des compteurs communicants Linky.

Par cette même délibération ils ont également refusé l’installation des compteurs Linky dans les bâtiments publics communaux (mairie, école, appartements…).

La commune attaquée par Enedis au tribunal administratif de Clermont-Ferrand
 
­Cette délibération a été attaquée par Enedis au Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand le 21 décembre 2018. La procédure est en cours. Même si la commune est en attente d’une décision du juge et que la délibération reste valide pour l’instant, Enedis continue l’installation des nouveaux compteurs sur la commune de Fay-sur-Lignon.

Aux habitants qui refusent l'installation des compteurs Linky et en réponse à l'affirmation d'Enedis qu'une telle installation est obligatoire, les élus rappellent qu'aucune loi n’oblige l’utilisateur à l’accepter. De même, « aucune loi aujourd’hui ne permet aux fournisseurs de facturer des frais supplémentaires de relève ou d’installation » aux utilisateurs « récalcitrants », malgré les affirmations contraires émanant des installateurs.

Evelyne LOHR

---
Source : https://www.leprogres.fr/haute-loire-43-edition-monistrol/2019/04/16/la-commune-de-fay-sur-lignon-refuse-les-compteurs-linky?fbclid=IwAR11rA4syP3LS0hV1ZsCUtQdYs8peOCU8Vsw2yqgANw1Ks1Fgq7HsH_YVn4


Lu 489 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES