Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Le maire de la commune chasse un poseur de Linky en plein reportage sur son combat contre Enedis - capital.fr - 17/08/2019

La société française et l’État ont assigné en justice la commune de Saint-Capraise-de-Lalinde en Dordogne, car elle refuse l’installation des compteurs Linky.



Damien Meyer / AFP
Damien Meyer / AFP

En plein combat judiciaire autour de la pose des compteurs Linky en Dordogne, le maire de Saint-Capraise-de-Lalinde a eu une drôle de surprise ce vendredi 16 août. En plein reportage avec une journaliste de France Bleu Périgord, l’homme est tombé nez à nez avec un technicien envoyé par Enedis pour poser… des compteurs Linky. Une situation originale puisque sa commune a été assignée au tribunal administratif par l’entreprise française et l’État, car elle refuse justement l’installation des boîtiers verts.
 

Cette rencontre est une première pour Laurent Péréa, ex-patron du parti communiste du Périgord et maire de Saint-Capraise-de-Lalinde. Depuis quatre ans, il s’oppose farouchement à l’installation des compteurs connectés sur sa commune, soutenu par de nombreux habitants. Une délibération dans ce sens a même été adoptée en conseil municipal. Résultat, Enedis et l’État ont porté l’affaire devant la justice et une audience en référé est prévue pour ce lundi à Bordeaux.
 

En cas de refus, "on leur coupe le courant"

 

En attendant la décision du tribunal administratif, les habitants de la commune se pensaient donc hors d’atteinte d’Enedis… au moins jusqu’à lundi. Mais France Bleu Périgord raconte que ce vendredi, en plein tournage d’une interview, le maire est prévenu par une habitante qu’un compteur Linky vient d’être posé chez elle et que la voiture du technicien mandaté par Enedis pour l’installation est toujours garée devant chez elle. Une situation hors norme qui voit le maire et son adjoint se poster devant la voiture de l’employé venu poser les compteurs pour lui demander de quitter immédiatement les lieux.
 

L’habitante concernée par la pose du compteur assure ne pas en avoir été avertie. Le technicien, lui, fait valoir qu’elle a bien été prévenue. Face à la situation, le maire a appelé les gendarmes qui ont demandé au technicien de cesser les opérations, au moins jusqu’à lundi. Si l’homme a accepté de rebrousser chemin, il a rappelé que les habitants n’ont, selon lui, pas le pouvoir de refuser les Linky : "Si les clients ne veulent pas du service d’Enedis, on leur coupe le courant, c’est tout", affirme-t-il à la radio locale.
 

Une "petite erreur d’organisation"

 

Du côté de la société française, on explique que le changement de compteurs sur la commune de Saint-Capraise-de-Lalinde est toujours prévu pour septembre, mais que plusieurs communes limitrophes sont en cours d’équipement.

C’est l’installation des compteurs dans ces communes qui explique la "petite erreur d’organisation" que reconnaît Enedis . Des installations de Linky avaient en effet été prévues dans un secteur limitrophe de Saint Agne à Saint-Capraise-de-Lalinde. Après cette mésaventure, la commune de Dordogne et Enedis on affirmé désormais attendre la décision de justice prévue pour ce lundi pour y voir un peu plus clair dans ce combat autour du compteur vert.

---
Source
https://www.capital.fr/lifestyle/linky-en-pleine-procedure-judiciaire-ce-maire-de-dordogne-chasse-un-technicien-qui-voulait-poser-des-compteurs-1347621
 


Lu 422 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES