Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Magny-les-Hameaux : les compteurs Linky bloqués aux portes des équipements municipaux - leparisien - 13/01/2019

C’est une première dans le département, le maire (DVG) Bertrand Houillon a refusé les accès des propriétés communales au prestataire d’Enedis.



Illustration. Les compteurs Linky d’Enedis ont été jugés indésirables dans les équipements communaux par la municipalité de Magny-les-Hameaux. LP/Hendrik Delaire
Illustration. Les compteurs Linky d’Enedis ont été jugés indésirables dans les équipements communaux par la municipalité de Magny-les-Hameaux. LP/Hendrik Delaire

Nouvel épisode dans le feuilleton qui oppose Magny-les-Hameaux à Enedis : cette fois, la municipalité a décidé d’interdire l’accès de ses équipements communaux au prestataire chargé d’y poser les Linky, les nouveaux compteurs électriques communicants. C’est la première fois dans le département qu’une ville lance une telle démarche concernant ses propriétés. Déjà, une délibération avait été prise en ce sens en mars 2017, interdisant l’implantation de ces compteurs sur le territoire de la commune. Celle-ci avait été annulée au moins de juin, après un recours déposé par Enedis.


Le maire s’inquiète pour la « sécurité des usagers »
 
Cette fois, le maire Bertrand Houillon (DVG) s’est fendu d’un courrier auprès de la direction territoriale d’Enedis dans les Yvelines, indiquant « refuser le remplacement » de treize compteurs installés au sein de bâtiments appartenant à la ville et de « tout autre compteur équipant une propriété communale. » L’édile « déplore » depuis une réunion publique organisée avec des représentants d’Enedis le 18 septembre dernier, de « ne pas avoir reçu d’explications rassurantes quant au processus d’installation et au fonctionnement de ces compteurs. » Les élus de Magny-les-Hameaux ont toujours considéré que la pose des Linky n’était justifiée « ni économiquement, ni écologiquement. » Enfin, dans sa missive, Bertrand Houillon s’inquiète d’une « éventuelle remise en cause » de la continuité du service public et de la « sécurité des usagers », particulièrement dans les écoles ou à la mairie, en cas d’incendie.

 

Enedis « sera patient »
 

Du côté d’Enedis, on « regrette » l’attitude la municipalité. « Nous entretenons pourtant un dialogue permanent avec Magny-les-Hameaux, signale Carlos Montes, directeur territorial adjoint pour les Yvelines. Nous avons l’obligation de déployer les Linky, mais si la ville n’ouvre pas les portes de ses bâtiments, nous ne pouvons rien faire. Néanmoins, c’est reculer pour mieux sauter. » Le directeur adjoint assure qu’Enedis n’est « pas dans une logique de confrontation » et « sera patient » face à la situation, « jusqu’à l’apaisement. » « On sera amené de toute façon à remplacer un jour ces compteurs lorsqu’ils ne fonctionneront plus », poursuit Carlos Montes pour qui « se posera la question du relevé » des chiffres de ces compteurs, lequel ne peut s’effectuer à distance (NDLR : contrairement à ce qui est possible avec un compteur Linky.)

A ce jour, Enedis a remplacé la moitié des anciens compteurs par un compteur Linky dans le département, soit 340 000 sur 680 000.

Par ailleurs, le collectif « Stop Linky de Versailles » et le « Collectif anti-Linky du département 78 » organisent une réunion publique ce lundi 14 janvier à 20 heures à la mairie de Versailles.



---
Source :  http://www.leparisien.fr/yvelines-78/magny-les-hameaux-les-compteurs-linky-bloques-aux-portes-des-equipements-municipaux-13-01-2019-7987665.php
  

 


Lu 390 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES