Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Pont-à-Mousson : les anti-Linky prévoient une action en justice - estrepublicain.fr - 11/01/2019



Lors de la dernière réunion, en novembre 2018, Édouard Raffin (à gauche), avocat spécialiste du droit de l’environnement, avait conseillé les anti-Linky.  Photo DR
Lors de la dernière réunion, en novembre 2018, Édouard Raffin (à gauche), avocat spécialiste du droit de l’environnement, avait conseillé les anti-Linky. Photo DR

Une réunion se déroulera samedi 12 janvier, à 17 h 30, à la Maison des sociétés, afin d’informer le public sur la possibilité de mener une action en justice collective contre Enedis.

 

L’installation des compteurs Linky suscite le débat. Un groupe opposé à cet appareil « intelligent et communiquant » s’est constitué à Pont-à-Mousson, il multiplie les rencontres avec le grand public. La dernière assemblée, en novembre 2018, a déplacé quelque 140 personnes.
 

Le groupe « Linky-PAM » avait évoqué les possibilités de faire valoir le droit de refuser devant la justice l’installation d’un compteur Linky. Elles ont été examinées en présence d’un avocat, Édouard Raffin. Il est spécialisé en droit de l’environnement, militant, et a fait part de sa démarche.
 

La prochaine réunion se déroulera samedi 1 2 janvier, à 17 h 30, de nouveau à la Maison des sociétés afin d’informer sur la possibilité de mener une action en justice collective contre Enedis. Les recours des Mussipontains seront joints à ceux des Nancéiens et Toulois qui le souhaitent. L’action en justice sera lancée s’il y a au moins une centaine de dossiers.

 

L’objectif du groupe « Linky-PAM » est rappelé par un porte-parole : « Faute d’avoir encore pu convaincre l’État et la majorité des parlementaires, avec les presque mille autres collectifs anti-Linky en France, de faire cesser ce déploiement sur le plan national, comme dans d’autres pays, notre but est désormais d’obtenir une reconnaissance d’un droit individuel ».
 

Les personnes concernées par cet appel sont « celles qui ne veulent pas Linky et veulent faire reconnaître ce droit, que le compteur soit à l’intérieur ou à l’extérieur, que l’on soit propriétaire ou locataire. Ainsi que celles qui ont eu Linky malgré leur refus, ou tout simplement parce qu’elles ne savaient pas qu’elles pouvaient refuser, Enedis disant que c’est gratuit et obligatoire, ce qui n’est pas vrai ».

Le collectif mussipontain est joignable à linky-pam@gmx.com ou https ://moussoncitoyenne.wordpress.com/linky-pam ou la page Facebook « Linky-PAM ». Prochaine réunion d’information, samedi 12 janvier, à 17 h 30, à la Maison des sociétés de Pont-à-Mousson.

J.B

---
Source : 
https://www.estrepublicain.fr/edition-de-pont-a-mousson/2019/01/11/pont-a-mousson-les-anti-linky-prevoient-une-action-en-justice


Lu 289 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES