Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Procès de Gérard Yon : quand la société Enedis n'a toujours pas d'autre ressource que de jouer sur la peur pour pallier ses mensonges et les nombreux problèmes parfaitement connus de tous !

S’attaquer à beaucoup plus petit que soi, c’est se rassurer sur sa force et n’avoir plus qu’à jouer sur la peur quand on se sait illégitime. (2)



"Selon assignation remise à domicile le 24 novembre 2017, la SA ENEDIS a attrait M. Gérard Yon devant la présente juridiction afin que, sur le fondement des articles 1240 et 1241 du code civil, il soit condamné à lui payer la somme de 2783,40 € représentant le montant des dégâts matériels par lui commis à LAVELANET le 22 avril 2017 sur 5 compteurs électriques ainsi que la somme de 2000 € en application de l'article 700 du code de procédure civile.
Après plusieurs renvois à la demande des parties et à l'audience de ce jour, la SA ENEDIS, représentée par son conseil, s'est opposée à la fin de non recevoir soulevée par son adversaire et, au fond, a conclu à l'admission de ses demandes". (Extrait du jugement du tribunal d'instance de Foix sous la présidence de Me Christine Boutie, magistrate à titre temporaire, éléments en gras par nous.)
 
Conformément à son éthique si particulière, Enedis, ne pouvant agir au pénal du fait d'un classement sans suite, s'est retournée vers le civil en saisissant alors le tribunal d'instance "sur le fondement de la responsabilité délictuelle". Faire payer ! Punir !
 
L'ensemble des motifs établis pour cette décision de justice répond clairement, en contrepoint, au pouvoir qu'Enedis s'accorde plus qu'illégitimement, allant jusqu'à s'attribuer, d'une certaine manière, la propriété des coffrets. Car c'est bien là que persiste la question. Les vraies raisons du déploiement des capteurs Linky sont connues de tous. Elles ont été, mais en partie seulement, clairement affirmées par les dirigeants de cette société en diverses occasions, vidéos faisant foi. D'autres, par contre, sont tues, mensonges par omission.
 
Par contre, quid des dégâts largement évoqués par la presse ? Complètement et cyniquement déniés quelle que soit la clarté des éléments observés. Des très nombreux témoignages de dysfonctionnement ?  Balayés !  Du nombre de personnes de plus en plus important qui se déclarent électro hypersensibles après la pose du capteur Linky, sans avoir aucunement été préalablement sensibilisées à la question ? Déni !  Au point qu'il est légitime de se poser la question du rapport à la morale la plus élémentaire. Cela vaut au niveau de la société Enedis, en tant que société, mais aussi de toute personne impliquée dans ce déni, qu'elle appartienne à Enedis, au pouvoir central ou à un niveau local. Par contre, attaquer de toutes petites communes, faire peur aux barricadeurs qui agissent dans un esprit de "légitime défense", menacer de sanctions, d'amendes, forcer les esprits et les portes…
 
Utiliser la peur comme moyen d'action, pour tout autre que la société Enedis, cela porterait un nom. Répétons et répétons encore : quand on se sent illégitime, il ne reste que la violence, violence qui, dans le cas d'Enedis, est multiforme, quitte à se déconsidérer aux yeux de tous.
 


Robin des Toits
Lu 482 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES