Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

XtreeE imprime en 3D des pylônes plus esthétiques pour accueillir la 5G - 3dnatives.com - 26/08/2019



L’entreprise française XtreeE frappe à nouveau le paysage de la construction grâce à sa solution d’impression 3D béton : elle a réalisé des pylônes imprimés en 3D qui, une fois assemblés, feront 12 mètres de haut. En forme d’arbres, ils seront végétalisés pour se fondre entièrement dans le paysage et répondre à une problématique qui va au delà de l’esthétique : avec le déploiement de la 5G sur le territoire français, le nombre de pylônes nécessaires va largement augmenter. L’impression 3D pourrait alors répondre à ce besoin en les produisant beaucoup plus rapidement que via les méthodes classiques.
 

Les pylônes permettent de soutenir les antennes de télécommunication et sont généralement fabriquées en métal. Leur rigidité viendra notamment définir la précision du signal émis par l’antenne, tout comme leur nombre influera sur la qualité du réseau. La Fédération française des télécoms affirme que la France compte 81 000 pylônes aujourd’hui, un nombre qui devrait augmenter avec le déploiement de la 5G prévu en 2020. Le problème est que la construction d’une telle structure coûte cher et prend surtout beaucoup de temps : il faut compter 2 ans et environ 100 000 euros ! C’est là que l’impression 3D béton pourrait en soulager plus d’un.


pylônes imprimés en 3D
La France compte plus de 80 000 pylônes sur son territoire (crédits photo : Circet)

L’entreprise XtreeE a en effet imaginé des structures en béton imprimées en 3D qui rappellent des troncs d’arbre. Assemblées les unes aux autres, elles formeraient un pylône en béton ; ces blocs peuvent ensuite être végétalisés pour cacher totalement les antennes et éviter une pollution du paysage. C’est l’entreprise Art & Fact Innovation qui profitera de ces premiers pylônes imprimés en 3D béton ; ils devraient être installés en Guadeloupe et mesurer 12 mètres de hauteur. 

Le directeur général de XtreeE, Alain Guillen, précise : « Le déploiement en France des milliers de pylônes nécessaires à la 5G se heurte à une pénurie de foncier, les propriétaires craignant notamment une perte de valeur de leurs emplacements vu le caractère peu esthétique des pylônes. Il y a là un véritable enjeu. » On ne connaît pas le temps d’impression d’un tel pylône mais on se souvient du mur imprimé en 3D par la startup française : elle nous avait expliqué qu’il fallait entre 2 et 5 heures pour créer un mur de 2 à 2,5 mètres de haut. On imagine donc que les délais de fabrication des pylônes seront bien plus courts que les 2 années traditionnellement requises.

pylônes imprimés en 3D
La solution d’impression 3D béton de XtreeE (crédits photo : Myriam Chauvot / Les Echos)


Pour l’instant, bien que l’initiative de XtreeE soit pleine de promesses, elle ne fait pas encore l’unanimité. La Fédération française des télécoms précise en effet : « Ils ne permettront pas de déployer plus vite les réseaux. Le meilleur moyen, pour accélérer, reste la mise en oeuvre sur le terrain des simplifications administratives obtenues avec la loi Elan. Le plus important, dans les déploiements, c’est le choix des terrains et l’accompagnement des élus. » Reste à voir quels seront les résultats obtenus en Guadeloupe ! En attendant, retrouvez tous les projets de XtreeE sur son site ICI.

---
Source : https://www.3dnatives.com/pylones-imprimes-en-3d-26082019/



 


Lu 757 fois

Dans la même rubrique :
1 2

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES