Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Lettre aux candidat(e)s aux élections municipales



A l'heure où les effets cancérigènes des champs électromagnétiques sont enfin mis sur la place publique par Santé publique France, à l'heure du déploiement de la 5G en plein déni des effets biologiques et sanitaires des ondes électromagnétiques, dans des expérimentations et un déploiement contraire au code de Nuremberg, au vu de l'augmentation considérable du nombre de personnes électro hyper sensibles dont les conditions de vie peuvent devenir plus que dramatiques, il convient de mettre les candidats aux élections municipales devant leurs choix politiques, choix qu'ils se doivent d'exprimer clairement. Aux électeurs, également, de faire leur choix en fonction des réponses des candidats, suivant qu'ils cautionnent ou non le déploiement des capteurs Linky, de la 5G, ou dénient les effets des ondes électromagnétiques, reprenant ainsi les éléments de langage des industriels et des pouvoirs publics.
 
Nous proposons donc un modèle de lettre aux candidats, téléchargeable ci-dessous, que nous vous recommandons d'envoyer à tous les candidats aux prochaines élections municipales. A vous de vous déterminer en fonction de leur réponse ou de leur absence de réponse.

 Modèle téléchargeable ici .
 
Modèle de lettre (ou courriel) à adresser aux candidats aux élections municipales
 
Nom – Prénom
Adresse
 
Nom du Candidat
Adresse de la permanence
 
Lieu et date

 
Objet : vos propositions d’action contre les pollutions électromagnétiques
 
Madame, Monsieur,
 
L’existence d’effets graves sur la santé des champs électromagnétiques artificiels pulsés est documentée depuis longtemps, et bien connue des responsables politiques comme des industriels eux-mêmes.

Des associations telles que  Robin des Toits ne sont pas les seules à évoquer l’émergence d’un scandale sanitaire de grande ampleur, touchant cette fois l’ensemble de la population, avec l’usage exponentiel des Smartphones et autres dispositifs sans fil.

Les enfants sont les premières victimes, avec des conséquences allant d’atteintes des processus cognitifs à des pathologies plus lourdes et invalidantes. Les personnes électro-hypersensibles (EHS), dont le nombre ne cesse de croître, ne représentent que la face apparente - mais niée par les pouvoirs publics - de l’iceberg.

L’annonce  du déploiement de la 5G augmente nos inquiétudes sur les plans sanitaire, sécuritaire, économique et écologique (Cf. Annexe).

Loin d’être technophobes, nous sommes pour une utilisation raisonnée de ces nouvelles technologies, et en particulier pour le respect de la recommandation du Conseil de l’Europe (27 mai 2011) de limiter les expositions à 0,6 V/m dans les espaces publics et à 0,2 V/m dans les habitations – valeurs très largement dépassées à ……………………..……………. (nom de la commune) et ailleurs, sous couvert du respect de normes inadaptées et obsolètes, qui ne tiennent aucun compte des effets biologiques et sanitaires.

Indépendamment des atteintes sanitaires, nous dénonçons aussi l’exploitation de nos données personnelles, dont l’illustration la plus évidente est la tentative de nous imposer une multiplicité de compteurs communicants.

Au-delà du choix de civilisation sous-jacent, jamais explicitement mis en débat, et des dégâts sanitaires, c’est aussi, à travers l’ensemble des aspects énergétiques liés à l’imposition du sans fil, une question cruciale pour le devenir de notre planète, dont il nous paraît nécessaire et urgent que la représentation nationale s’empare.

Ne doutant pas de votre sensibilité à ces problématiques, nous avons l’honneur de vous demander quelle serait votre action à la tête de la municipalité, d’une part pour agir auprès de la représentation nationale afin que s’élaborent des législations limitant l’exposition des populations, d’autre part pour permettre aux personnes électro-hypersensibles d’avoir une vie sociale décente : protection sanitaire, lieu de vie sain, accès aux transports en commun, accès aux lieux culturels, vie sociale facilitée, ...
 
Dans l’attente de vous lire, nous vous adressons, Madame, Monsieur, nos sincères salutations.
 

ANNEXE : informations  relatives à la 5G
 
 
Un Appel international a été lancé pour l'arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l'espace, texte disponible dans une douzaine de langues sur le site dédié https://www.5gspaceappeal.org .

Ce texte a déjà été signé par quantité de biologistes, biochimistes, médecins, physiciens, ingénieurs en génie électrique et autres personnalités. Très circonstancié, et des plus inquiétants, il contient en langage simple nombre d'explications techniques rarement fournies. Selon la version française de cet appel, le déploiement prévu dans les rues et par satellite de la 5G, indispensable à la multiplication en cours des objets connectés sans fil à internet (à des fins de villes dites « intelligentes » et autres) entraînerait « une augmentation considérable de l'exposition au rayonnement de radiofréquence,  qui s'ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G  et 4G déjà en place.  Or, de nombreuses études prouvent les effets nocifs du rayonnement des radiofréquences.
Un tel déploiement revient à mener des expériences sur les êtres humains et l'environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international. »
L'Appel souligne que le changement sociétal mais aussi environnemental envisagé est « sans précédent à l'échelle planétaire », et serait même de nature à altérer le climat.

Il rappelle qu'au vu des études récentes, les normes d'exposition à la 2G, la 3G et la 4G aujourd'hui en vigueur sont déjà notoirement obsolètes et affirme : « Si les plans de l'industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, pas un mammifère, pas un oiseau, pas un insecte et pas un brin d’herbe sur terre, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an [...] Toutes les issues de secours seront barrées. Ces plans pour la 5G risquent d'avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres. »

Le tout en violation flagrante de nombreuses conventions internationales, dont la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et le Code de Nuremberg  (1949).

En conclusion, les signataires réclament notamment l'application de la  Résolution 1815 du Conseil de l'Europe, laquelle prévoit entre autres « de fixer un seuil de prévention pour les  niveaux d’exposition à long terme aux micro-ondes en intérieur [...] ne dépassant par 0,6 volt par mètre, et de le ramener à moyen terme à 0,2 volt par mètre »  – le seuil haut étant déjà presque partout dépassé.

Si, aux termes de l'appel précité, « les gouvernements nationaux jouent avec la vie sur terre », les autorités locales, dont une des missions est la protection de leurs administrés, ne sont nullement obligées de leur emboîter le pas sous prétexte de modernisme .

Le 25 janvier 2020, s’est déroulée la journée mondiale contre la 5G. Des dizaines de pays, dont la France, ont participé à cette mobilisation, et des centaines d’actions ont eu lieu par le monde : https://stop5ginternational.org/5g-protest-day/

 

Lu 4214 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


LIENS UTILES