Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Le Wi-Fi 6 cherche à s'imposer face à la 5G - lesechos.fr - 01/10/2019

Débit quatre fois plus rapide, moins d'interférences, capacité à connecter des dizaines d'appareils… Le nouveau standard du Wi-Fi va avoir un impact aussi important que la 5G, mais à l'intérieur des bâtiments.



Le Wi-Fi 6 sera quatre fois plus rapide que la génération précédente, et permettra de connecter simultanément des dizaines d'objets. Photo Shutterstock
Le Wi-Fi 6 sera quatre fois plus rapide que la génération précédente, et permettra de connecter simultanément des dizaines d'objets. Photo Shutterstock
Quel est le point commun entre les derniers iPhones, le Galaxy Note 10 de Samsung, la nouvelle box de SFR… et l'aéroport John Wayne, en Californie ? Tous ont adopté le Wi-Fi 6, le dernier standard de cette technologie qui va être quatre fois plus rapide et capable de connecter simultanément plusieurs dizaines d'appareils.
 
Le processus de certification ayant été lancé le 16 septembre, le Wi-Fi 6 va maintenant se généraliser dans les télécoms. D'ici la fin 2020, plus de 1,6 milliard d'appareils le proposeront, selon la Wi-Fi Alliance. Aujourd'hui, le Wi-Fi (toutes générations confondues) est utilisé dans 13 milliards de produits dans le monde et sous-tend déjà plus de la moitié du trafic Internet mondial.
 
« C'est la première fois, dans l'histoire du Wi-Fi, que l'on va avoir autant d'avancées, s'enthousiasme Kevin Robinson, vice-président marketing au sein de la Wifi-Alliance. L'impact du Wi-Fi passe souvent inaperçu. Pourtant, même le commerce international en dépend ! Le Wi-Fi 6 est là, c'est une réalité, les entreprises livrent leurs produits ». Sous-entendu, la 5G, elle, se fait attendre…
 

Le Wi-Fi 6 s'installe dans le paysage

  En France, le prochain standard de téléphonie mobile est en effet prévu pour 2020. Les opérateurs télécoms vont d'abord devoir acheter cet automne les précieuses licences 5G. Le Wi-Fi utilisant en revanche des fréquences gratuites, la version 6 a pu arriver dès cet été dans l'Hexagone, sur la dernière box de SFR. L'opérateur contrôlé par Patrick Drahi en avait fait son argument commercial numéro un.
 
Ses concurrents avaient alors minimisé cette innovation, en expliquant que peu de smartphones étaient de toute façon compatibles. Mais l'arrivée, début septembre, des nouveaux iPhones 11 supportant le Wi-Fi 6 montre que ce standard s'installe peu à peu. Orange pourrait à son tour le proposer le 9 octobre sur sa prochaine box.
 
Bouygues Telecom, de son côté, le reconnaît : « Aujourd'hui, lancer une box sans Wi-Fi 6 paraît difficile. Pour le moment, les smartphones compatibles sont des modèles haut de gamme. Mais dès que la moindre ampoule connectée prendra en compte le standard, il y aura un véritable engouement. »
 

La 5G pour l'extérieur, le Wi-Fi pour l'intérieur

  Le Wi-Fi 6 a de nombreux avantages. En premier lieu, il permet, contrairement au Wi-Fi 5, de connecter des dizaines d'appareils simultanément. « Aujourd'hui, dans une famille moyenne de quatre personnes, il y a au moins quatre téléphones sur un même Wi-Fi, sans parler des smartphones professionnels, des tablettes, un ou plusieurs PC, une télévision connectée… On constate que le nombre d'appareils par foyer augmente plus vite que le débit consommé » explique Christian Gacon, directeur des réseaux fixes aux Orange Labs.
 
Or la 5G ne devrait pas soulager le problème. Par rapport à la 4G, la 5G utilise en effet des bandes de fréquences hautes. Celles-ci diffusent certes plus loin mais pénètrent moins bien à l'intérieur des bâtiments. Pour cette raison, la 5G sera surtout utilisée à l'extérieur et le Wi-Fi à l'intérieur.
 
« Ce sont deux technologies complémentaires, reprend Kevin Robinson. Par exemple, le Wi-Fi 6 ne va pas permettre le développement des voitures autonomes ! ». Dans le monde industriel, la 5G sera donc incontournable pour les usages exigeant un temps de réponse (latence) très faible (comme la voiture autonome) et de la longue portée. Le Wi-Fi 6, lui, convient davantage à des usages de courte portée.

D'autres sont plus mesurés. « Le Wi-Fi 5 est déjà très puissant et soutiendra les dix ans à venir. Le Wi-Fi 6, c'est pour les vingt ans prochains. Il apporte une amélioration, de la même façon que l'iPhone XS est un peu mieux que l'iPhone X… De mon point de vue, la vraie rupture est venue avec le Wi-Fi 5 » tempère Marc Taieb, président-fondateur de Wifirst, une start-up qui fournit du Wi-Fi dans 700.000 chambres d'hôtels. Aujourd'hui, 80 % des quelque 150.000 bornes installées par la société offrent du Wi-Fi 5. Wifirst commencera le Wi-Fi 6 en 2020, avec l'objectif d'atteindre 50 % du parc en 2021.

---
Source : https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/le-wi-fi-6-cherche-a-simposer-face-a-la-5g-1136114
 

 

Lu 729 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES